Journal d’un docte ignorant

8731

« Comme dans un roman policier philosophique »

 

Henri, un vieil érudit, a toute sa vie cherché la vérité comme un policier traque un malfaiteur. Dans son journal, il rencontre au fur et à mesure de sa quête plusieurs des plus importantes traditions philosophiques. La traque ne se déroule pas dans l’abstrait, mais dans un monde très concret, proche de la vie quotidienne. Grâce à la sagesse de l’oncle Léon, à l’innocence du petit Georges, à l’intelligence de Maggy, son épouse adorée, à Denys, son meilleur et son seul ami, sans oublier son chat Grigris, toutes les questions et objections font surface et sont évacuées. Et les réponses se transforment en nouvelles questions, chaque fois différentes. On suit Henri dans sa traque « comme dans un roman policier philosophique ». Au fil d’une lecture pleine de rebondissements, on finit par se demander : va-t-il arriver à attraper le malfaiteur?


Commentaires de lecteurs

« Plein de questions de philosophie bien posées qui donnent le goût d’en discuter. Un livre superbe, en ce sens qu’il porte tellement d’ouvertures et tellement de discussions ou d’échanges possibles. Il ferait un excellent livre de base pour un cours de philosophie. De plus, c’est assez facile à lire. Bravo! » Jean-Guy Nadeau, professeur retraité de l’Université de Montréal.

« À lire pour son style peut-être : phrases courtes, récit alerte. Soit, mais encore! Sans doute aussi le fait d’un ton personnel. Sans se forcer, on est bien obligé de deviner derrière Henri et ses péripéties les éléments autobiographiques. C’est à la fois assez fascinant, voire bouleversant, car on sent l’auteur aux prises avec les questions qui sont celles de sa vie. » Jacques Audinet, professeur honoraire de l’Institut catholique de Paris et professeur retraité de l’Université de Metz.

 « À la confluence de la philosophie, de la théologie et des sciences du langage, dans une langue claire et décontractée quoique toujours à l’affût des questions fondamentales, ce petit livre pose des balises pratiques pour les quêtes de sens contemporaines. Il ne sert aucune idéologie ni aucun groupe constitué, on dira même qu’il ne sert à rien de particulier. Là où chacun marche, désormais, sur des chemins non tracés, il ne comporte aucune visée utilitariste, mais à la manière d’une œuvre d’art il introduit à l’urgence de servir l’humain, là où dans son quotidien même celui-ci est mis devant l’urgence de se dépasser, c’est-à-dire de s’ouvrir à l’altérité. »  Raymond Lemieux, professeur émérite de l’Université Laval.


On peut se procurer ce volume en Amérique chez Amazon et Renaud-Bray. Il est disponible en Europe à partir du site suivantIggyBook

Print Friendly, PDF & Email
%d blogueurs aiment cette page :