Silas Robinson

Portrait de Silas Robinson
Portrait de Silas Robinson

Silas Robinson s’expatrie au Canada en 1844 en provenance de Londres où il fut policier à la célèbre London Metropolitan Police (Scotland Yard). Il ouvre un bureau de détective privé à Montréal et se fait remarquer par ses succès. En 1851, on lui demande de créer un nouveau poste de chef du bureau des détectives de la Police de Montréal. Les autorités lui donnent toute latitude pour sélectionner et former son personnel ainsi qu’une totale liberté dans la direction de ses enquêtes.

Comme chef du bureau des détectives, Robinson n’hésite jamais à mettre lui-même la main à la pâte et à se rendre sur le terrain pour faire des enquêtes. Il impose des innovations technologiques, par exemple l’identification systématique des criminels récidivistes ou encore des mesures précurseures de l’anthropométrie judiciaire. Innovateur, il utilise les indicateurs et même les maisons closes comme source de renseignements. Il fait de son Bureau l’un des outils de résolution de crimes les plus efficaces, rivalisant même avec Londres en cette matière. 

image_print